La Grenadière

0,00

La Grenadière

par

Honoré de Balzac

Fuyant un passé qu’elle voue au silence, une femme, Augusta Willemsens, s’établit avec ses deux enfants dans le domaine de La Grenadière, bâtie au coeur de la Touraine, surplombant le paysage de la Loire et ses riants coteaux. Objet du regard admirateur des habitants de la ville, Mme Willemsens veille jalousement sur sa retraite et sur le bonheur de ses deux fils qui forment, avec elle, l’image d’une idylle familiale. Cependant, la belle Mme Willemsens languit d’un mal mystérieux. Tandis que le brillant été vire aux brumes pâles de I’automne, sa mort s’annonce imminente. Elle éprouve une grande détresse à laisser ses deux fils démunis et sans protections, sort dont une faute passée la rendrait coupable. Avant de mourir, elle remet à ses deux enfants adultérins l’acte de naissance qui, à leur majorité, leur révélera l’identité de leur vrai père qui, dit-elle, s’est sacrifié pour le soin de ses fils. Elle dévoile enfin 1’existence d’un mari 1égitime, un Lord Brandon de Londres, auquel elle annonce sa mort par une lettre où elle lui pardonne.  Bientôt Mme Willemsens, ou Lady Brandon, s’éteint, emportant avec elle le secret d’un drame amoureux et d’une mort mystérieuse. Le plus jeune des orphelins est envoyé au collège, tandis que l’aîné, bravant un avenir incertain, s’engage dans la marine.

UGS : 50 Catégories : , Étiquette :

Description

La Grenadière

(Scènes de la Vie Privée)

par

Honoré de Balzac

Fuyant un passé qu’elle voue au silence, une femme, Augusta Willemsens, s’établit avec ses deux enfants dans le domaine de La Grenadière, bâtie au coeur de la Touraine, surplombant le paysage de la Loire et ses riants coteaux. Objet du regard admirateur des habitants de la ville, Mme Willemsens veille jalousement sur sa retraite et sur le bonheur de ses deux fils qui forment, avec elle, l’image d’une idylle familiale. Cependant, la belle Mme Willemsens languit d’un mal mystérieux. Tandis que le brillant été vire aux brumes pâles de I’automne, sa mort s’annonce imminente. Elle éprouve une grande détresse à laisser ses deux fils démunis et sans protections, sort dont une faute passée la rendrait coupable. Avant de mourir, elle remet à ses deux enfants adultérins l’acte de naissance qui, à leur majorité, leur révélera l’identité de leur vrai père qui, dit-elle, s’est sacrifié pour le soin de ses fils. Elle dévoile enfin 1’existence d’un mari 1égitime, un Lord Brandon de Londres, auquel elle annonce sa mort par une lettre où elle lui pardonne.  Bientôt Mme Willemsens, ou Lady Brandon, s’éteint, emportant avec elle le secret d’un drame amoureux et d’une mort mystérieuse. Le plus jeune des orphelins est envoyé au collège, tandis que l’aîné, bravant un avenir incertain, s’engage dans la marine.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Produits exclusifs

Livres politiques