La Fausse Maîtresse

0,00

La fausse maîtresse

Honoré de Balzac

Lorsqu’Adam rencontre Clémentine du Rouvre, c’est le choc pour Thaddée de Paz qui tombe éperdument amoureux de celle qui devient l’épouse de son meilleur ami. Afin de ne pas trahir ses sentiments, Thaddée vaque à ses occupations tout en restant invisible aux yeux de la belle. Mais celle-ci finit par souhaiter d’être présentée. Sentant qu’une relation traître pourrait bientôt naître s’il ne faisait rien, Paz s’invente une maîtresse afin d’éloigner Clémentine.

UGS : 33 Catégories : , Étiquette :

Description

La fausse maîtresse

Honoré de Balzac

Un premier tiers du récit consacré à la présentation des personnages et à l’exposition par Balzac de ses vues sur la situation politique de la Pologne à son époque et sur l’accueil fait aux Polonais exilés en territoire français, le lecteur fait la connaissance du principal protagoniste resté dans l’ombre jusque-là, le capitaine Paz, descendant de la célèbre lignée des Pazzi, dont le comte Adam Laginski a sauvé la vie à plusieurs reprises pendant la guerre et qui est resté tout dévoué et consacre sa vie à gérer la fortune et les biens de son ami et sauveur à forte tendance dépensière. Lorsqu’Adam rencontre Clémentine du Rouvre, c’est le choc pour Thaddée de Paz qui tombe éperdument amoureux de celle qui devient l’épouse de son meilleur ami. Afin de ne pas trahir ses sentiments, Thaddée vaque à ses occupations tout en restant invisible aux yeux de la belle. Mais celle-ci finit par souhaiter d’être présentée. Sentant qu’une relation traître pourrait bientôt naître s’il ne faisait rien, Paz s’invente une maîtresse afin d’éloigner Clémentine. Or Clémentine a découvert  quelque chose dans sa maison « qui ressemble à un secret, à un mystère » : « Qu’est-ce que c’est que Paz ? » : Paz est une ombre, Paz est un « repoussoir », Paz est un « factotum » ; « parent pauvre », Paz est « un amphibie social ». Dès le début du roman, Clémentine se sait « mariée à deux Polonais ». Cette situation triangulaire classique est ici étonnamment liée à des données économiques : Clémentine est définie avant tout comme « une riche héritière » et Adam est socialement situable parce qu’il paie ses dettes de jeu. Riches tous deux, ils peuvent se marier, mais leur faiblesse est d’avoir besoin de quelqu’un qui gère leur fortune. Paz, lui, sait payer les choses au moindre prix, il connaît les valeurs réelles. Son sens de l’économie est rigoureux, vigilant et omniprésent, tandis que le mari perd au jeu. Cet amant inavoué est un parfait gestionnaire : La Fausse Maîtresse est l’histoire d’un amour vécu par procuration sur fond de gestion d’un budget.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Produits exclusifs

Livres politiques