De Regno ou Du gouvernement royal

5,00

par St Thomas d’Aquin

Ayant rappelé la sociabilité de l’homme, il démontre que toute société nécessite une force directrice : un gouvernement. Celui-ci pouvant être qualifié de juste ou injuste. Si ce dernier « est ordonné au bien privé de celui qui gouverne, ce gouvernement sera injuste et pervers », il prendra alors le nom de tyrannie, d’oligarchie ou de démocratie. Si au contraire celui qui gouverne est ordonné « au bien commun de la multitude, nous aurons un gouvernement droit et juste », ce gouvernement prenant alors le nom de monarchie, d’aristocratie ou de république. Il y aurait donc seulement trois formes de gouvernement, chacun pouvant être juste ou injuste selon les applications qui en sont faites. Par la suite, saint Thomas s’attaque à une étude poussée de la monarchie et de la fonction de roi.

Description

par St Thomas d’Aquin
Ce livre de saint Thomas d’Aquin est un véritable manuel de politique : en moins de quarante pages il fournit une analyse détaillée et précise des différentes formes de gouvernements et notamment de la monarchie. Ayant rappelé la sociabilité de l’homme, il démontre que toute société nécessite une force directrice : un gouvernement. Celui-ci pouvant être qualifié de juste ou injuste. Si ce dernier « est ordonné au bien privé de celui qui gouverne, ce gouvernement sera injuste et pervers », il prendra alors le nom de tyrannie, d’oligarchie ou de démocratie. Si au contraire celui qui gouverne est ordonné « au bien commun de la multitude, nous aurons un gouvernement droit et juste », ce gouvernement prenant alors le nom de monarchie, d’aristocratie ou de république. Il y aurait donc seulement trois formes de gouvernement, chacun pouvant être juste ou injuste selon les applications qui en sont faites. Par la suite, saint Thomas s’attaque à une étude poussée de la monarchie et de la fonction de roi.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Produits exclusifs

Livres politiques