La Paix du Ménage

0,00

La Paix du Ménage

(Scènes de la vie Privée)

Par

Honoré de Balzac

Ce court roman est placé par Balzac lui-même sous le double signe du « brillant » et de la rapidité d’action : ce « petit imbroglio », ce « petit drame » se déroule en effet en une heure à peine, au cours d’un grand bal donné sous l’Empire, chez le comte de Gondreville. L’auteur insiste sur la frénésie de l’époque, le tourbillon qui entraîne les destins dans les accélérations de l’Histoire. Le mépris de l’avenir provoque alors une passion pour le luxe et les amours sans lendemain : « un trait de cette époque unique dans nos annales et qui la caractérise, fut une passion effrénée pour tout ce qui brillait. Jamais on ne donna tant de feux d’artifice, jamais le diamant n’atteignit à une si grande valeur ». Une inconnue, une « petite dame bleue » attire par sa beauté les regards du comte de Montcornet et du baron Martial de La Roche-Hugon. Les deux séducteurs se livrent à des paris cyniques. Autour de « la candide inconnue », le jeu des regards tisse toute une intrigue. Rougeurs, pâleurs, coups d’oeil furtifs témoignent des moindres rebondissements. Et tandis que les intrigues amoureuses s’ébauchent et se défont, une bague de diamant est échangée.

UGS : 54 Catégories : , Étiquette :

Description

La Paix du Ménage

(Scènes de la vie Privée)

Par

Honoré de Balzac

Ce court roman est placé par Balzac lui-même sous le double signe du « brillant » et de la rapidité d’action : ce « petit imbroglio », ce « petit drame » se déroule en effet en une heure à peine, au cours d’un grand bal donné sous l’Empire, chez le comte de Gondreville. L’auteur insiste sur la frénésie de l’époque, le tourbillon qui entraîne les destins dans les accélérations de l’Histoire. Le mépris de l’avenir provoque alors une passion pour le luxe et les amours sans lendemain : « un trait de cette époque unique dans nos annales et qui la caractérise, fut une passion effrénée pour tout ce qui brillait. Jamais on ne donna tant de feux d’artifice, jamais le diamant n’atteignit à une si grande valeur ». Une inconnue, une « petite dame bleue » attire par sa beauté les regards du comte de Montcornet et du baron Martial de La Roche-Hugon. Les deux séducteurs se livrent à des paris cyniques. Autour de « la candide inconnue », le jeu des regards tisse toute une intrigue. Rougeurs, pâleurs, coups d’oeil furtifs témoignent des moindres rebondissements. Et tandis que les intrigues amoureuses s’ébauchent et se défont, une bague de diamant est échangée.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Produits exclusifs

Livres politiques